On s’est inscrits parce que de suite captivés par l’ambiance et la philosophie de cet art dépouillé de toute acrobatie et allant directement à l’essentiel.

Avec un ami, qui avait entendu parler de Kung Fu et voulant passer à autre chose, nous avons décidé de sillonner la ville et de trouver un club qui répondait à nos attentes. Le premier, parsemé de techniques acrobatiques, ne nous a pas convaincu.

Quelques jours plus tard, nous sommes tombés sur le club de Ving Tsun de Hani Sabbagh.

Spectateur au début, on s’est inscrits parce que de suite captivés par l’ambiance et la philosophie de cet art dépouillé de toute acrobatie et allant directement à l’essentiel.