Le club est super, très convivial, les gens qui pratiquent au club sont très ouverts et avec un bon esprit. C’est ce qu’il faut pour pouvoir progresser.

J’ai choisi de faire du Ving Tsun parce que en réalité, cela fait très longtemps que je m’intéressais à ce système de combat.

Quand j’ai commencé les arts martiaux sérieusement, j’ai regardé un peu tout ce qui existait. Tout m’intéressait, mais j’ai de suite été attiré par les concepts spécifiques du Ving Tsun : ligne centrale, utilisations des 2 bras en même temps, etc.

Bien sûr l’idée que l’on se fait du Ving Tsun au départ n’est plus du tout celle que l’on a quand on pratique. Les concepts et la pratique sont encore beaucoup plus précis, simples, subtils, intelligents, directs, forts, etc, que ce que l’on peut imaginer quand on est à l’extérieur ou quand on commence.

Le club est super, très convivial, les gens qui pratiquent au club sont très ouverts et avec un bon esprit. C’est ce qu’il faut pour pouvoir progresser.

La partie physique est indispensable aussi, je pense, et fait la particularité du club.